Applications

Edge Computing vs Cloud Computing

Cas d’utilisation : quand choisir Edge ou Cloud Computing

Explorez le monde du JavaScript sans serveur et des frameworks populaires. Découvrez comment la technologie sans serveur améliore le développement JavaScript pour des applications évolutives et efficaces.

Table des matières

Pages connexes

Bienvenue dans notre centre de formation, où nous discuterons de l’Edge Computing et du Cloud Computing. Plongez dans les principales différences, les cas d’utilisation et les avantages de ces approches informatiques, vous aidant à prendre des décisions éclairées sur ce qui convient le mieux.

JavaScript & frameworks sans serveur : révolutionner le développement d’applications

Dans le domaine de l’informatique moderne, deux paradigmes se distinguent : Edge Computing et Cloud Computing. Les deux ont leurs points forts uniques et conviennent à différents cas d’utilisation.

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

L’informatique en nuage désigne la fourniture de services informatiques, y compris les serveurs, le stockage, les bases de données, la mise en réseau, les logiciels, analyse et intelligence – sur Internet (« le cloud ») pour offrir une innovation plus rapide, des ressources flexibles et des économies d’échelle. Il est surtout connu pour sa capacité à stocker et à traiter de grandes quantités de données, son évolutivité et son efficacité dans la gestion des tâches gourmandes en ressources. En savoir plus sur le cloud computing.

Qu’est-ce que l’Edge Computing ?

L’Edge Computing, quant à lui, est un framework informatique distribué qui rapproche les applications d’entreprise des sources de données telles que les appareils IoT ou les serveurs périphériques locaux. Cette proximité des données à leur source peut entraîner des améliorations significatives des temps de réponse et économiser de la bande passante. L’Edge computing devient un composant essentiel dans de nombreux déploiements IoT. En savoir plus sur l’Edge computing.

Principales différences entre Edge et Cloud Computing

  1. Emplacement du traitement des données: le cloud computing traite les données sur des serveurs distants, généralement dans des centres de données. L’Edge computing traite les données sur des périphériques locaux ou plus proches de la source de données.

  2. Latence: l’Edge computing offre une latence plus faible en raison de la proximité de la source de données, ce qui le rend idéal pour les applications en temps réel. En revanche, le cloud computing peut impliquer une latence plus élevée en raison du déplacement des données sur de plus longues distances.

  3. Utilisation de la bande passante: l’informatique de périphérie réduit la quantité de données qui doivent être transférées vers le cloud, réduisant ainsi l’utilisation de la bande passante et les coûts. Le cloud computing, bien qu’efficace, nécessite souvent plus de bande passante pour transférer des données vers et depuis des serveurs distants.

  4. Évolutivité: l’informatique en nuage offre une évolutivité significative, permettant aux entreprises d’étendre facilement leurs ressources informatiques. L’Edge computing est moins une question d’évolutivité que de réduction de la latence et de l’utilisation de la bande passante.

  5. Cas d’utilisation: l’Edge computing est souvent utilisé dans les appareils IoT, les véhicules autonomes et les applications de ville intelligente. Le cloud computing est utilisé pour l’analyse des données volumineuses, les services de messagerie électronique et diverses autres applications qui nécessitent une puissance de calcul considérable.

Intégration de la périphérie et du Cloud Computing

Dans de nombreux scénarios, l’approche la plus efficace est une approche hybride qui exploite à la fois l’Edge et le cloud computing. Edge peut gérer le calcul immédiat et le traitement des données localement, tandis que le cloud peut être utilisé pour le stockage de données à long terme et les tâches nécessitant davantage de ressources. Cette approche est particulièrement efficace dans les architectures sans serveur et les applications IoT.

Considérations de sécurité

Tous deux présentent des défis de sécurité uniques. L’Edge computing nécessite la sécurisation de nombreux périphériques et nœuds locaux, tandis que le cloud computing doit garantir la transmission et le stockage sécurisés des données dans le cloud. Comprendre lasécurité des applications Web est crucial dans les deux cas.

L’Edge Computing et le Cloud Computing jouent des rôles différents mais complémentaires dans l’écosystème INFORMATIQUE. L’Edge computing excelle dans les situations où la vitesse et la latence réduite sont cruciales, tandis que le cloud computing offre une évolutivité et une puissance inégalées pour les tâches de traitement complexes. 

Pour plus d’informations et de meilleures pratiques, explorez notre centre d’apprentissage.

Pages connexes

Vous avez des questions ?

Pour toute question ou information complémentaire sur la façon dont Edgio peut vous aider à utiliser les microservices pour optimiser votre application et votre sécurité, contactez nos experts. Notre équipe se consacre à vous fournir les informations et le soutien dont vous avez besoin pour naviguer dans les complexités du développement du cycle de vie des applications Web.

Sujets de tendances

Dernières menaces de cybersécurité 2023